Dernière semaine avant le retour en métropole... Céline me réveille à 7h22 pour me dire qu'elle avait pris un PV pour mauvais stationnement... Ici, à Marie-Galante, on est bien loin de ces considérations... Petit-dèj, puis café à Grand-Bourg, Ornata pour changer. Nous y rencontrons le Doc François qui nous raconte les nouvelles depuis notre départ en Dominique. Il nous invite d'ailleurs à un apéro lundi soir.

Puis départ pour Saint-Louis, pour découvrir la plage à la pointe du cimetière (!). En fait de plage, avec la marée haute, ce ne sont que des rochers où déferlent des vagues écumeuses.Un pêcheur sort quelques orpailles, sorte de petits espadons avec des mâchoires pleines de dents... Nous profiterons pour faire une balade dans les sous-bois, où règne une fraîcheur agréable. Il n'y a pas de bateaux à l'Anse Canot, et nous saisissons l'occasion pour nous y rendre. Hélas, une foule de touristes (bien qu'il n'y ait pas de cars pour le tour de l'île?) se pressent serviettes contre serviettes (j'exagère un peu !). Ca ne nous motive pas vraiment. Il est où le temps où l'Anse Canot nous appartenait, à nous tous seuls !

Bref, retour sur Saint-Louis, pour boire l'apéro et manger une salade à la "baleine rouge". Sympa, mais rien d'exceptionnel, sauf le cadre. Retour à l'hôtel pour piscine, spa et bronzette (vous connaissez la chanson...). Ensuite, traditionnelle partie de cartes (que je gagne facilement !) avant d'aller souper à "la charette". J'avais réservé en prévoyance, mais nous sommes seuls jusqu'à 21h00. Le temps pour nous de faire plus ample connaissance avec la fille et une amie (qui travaille à l'Eden voile). Retour dans nos pénattes, et revanche (que je gagne aussi !). Ce n'était pas la soirée de MC...